05/04/2013

Sabotages (suite)

Une Type 53, victime d'un sabotage - Louvain - 1943.jpgD'autres sabotages eurent des conséquences moindres, mais néanmoins embêtantes pour l'occupant. Suite à une sabotage sur la voie à Louvain en 1943, cette Type 53 tomba du haut d'un remblai. Elle fut relevée, réparée et elle continua sa carrière jusqu'a sa radiation en 1960.

14:03 Écrit par train1937 dans Guerre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Sabotages ...

Sabotage - Jemelle - 1944.jpgVoici quelques photos de sabotages effectués par les cheminots résistants ... Ce n'était jamais de gaieté de cœur, mais il fallait à tout prix entraver les mouvements des troupes allemandes.

Celle-ci montre le sabotage près de Jemelle en juin 1944. Ces machines furent relevées en 1945, réparées à Salzinnes.

 

Les deux photos suivantes montrent un sabotage sur l'Athus-Meuse à Vignée en juillet 1944. La 3946 (qui devint la 38.146) fut réparée et elle continua à rouler jusqu'a la fin de sa carrière enSabotage sur L'Athus-Meuse - Vignée  (1944) 2.jpg 1952

Sabotage sur l'Athus-Meuse - Vignée  (1944).jpg

 

 

 

 

 

14:02 Écrit par train1937 dans Guerre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

C'est ce qu'on peut appeler "de l'imprévu" ...

Catastrophe à Val-Benoït - 1939.jpgLa "Catastrophe" de Val-Benoît  (août 1939) ... Avec les rumeurs de guerre imminente les troupes Belges du Génie avaient minés le pont "Vierendeels" ... malheureusement, la foudre provoqua l'explosion des charges placées sous le pont. A ce moment un train de voyageurs pour Luxembourg Catastrophe au Val-Benoît - 1939  (2).jpgfranchissait l'ouvrage. Au même moment une machine "haut-le-pied" une Type 81, venant de Rénory, allait croiser le train de voyageurs. Il y eût 12 tués, 6 disparus et 80 blessés. Les deux machines avariées, purent être réparées  et remises en service

13:59 Écrit par train1937 dans Guerre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |